Jeunes mages de tous horizons, de toutes guildes, rassemblez-vous. Car ici commence votre aventure...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elsa Scarlet [Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elsa Scarlet [Validée]   Mer 15 Oct - 14:26

I- ETAT CIVIL


Nom : Elsa
Prénom : Scarlet
Surnom : Elsa de Titania
Age : 19 ans
Sexe : Femme
Appartenance : Membres de Fairy Tail
Travail : Mage


II- INFORMATIONS GENERALES


Magie utilisée : Knight.

Elsa est une maîtresse dans le maniement des armes enchantées et le port d’armures magiques. Elle stock ses outils de combat dans une autre dimension, à la quelle elle seul à accès. Sa chambre secrète abrite des armes aussi diverses que variées, toutes dotées d’une puissance destructive monstrueuse. Mais plus que ces armes, ses armures sont vraiment légendaires. Toutes ont une faculté différente, que se soit la protection contre le feu ou l’augmentation de sa force physique, tous ses types d’armures viennent à bout de chaque situation. A noter également qu’elle est capable de changer d’arme ou d’armure instantanément, n’offrant ainsi aucune faille à ses adversaires.

Arme(s) utilisée(s) : Lié à son pouvoir l'arsenal de la magicienne est dès plus varié. En faire l'inventaire complet prendrait plusieurs lunes !

Description psychologique :

Elsa Sarlet, la femme la plus forte de Fairy Tail, n’a pas usurpé ce titre ni même la réputation qui découle de la renommée de sa force surhumaine. Inutile de le nier, cette femme sait se faire entendre, peu de chose résiste à son tempérament enflammé. Sa force de caractère n’a pas d’égale, toutes résistances contre sa volonté est vouées à l’échec. Ses ordres font force de loi au sein de la gilde. Mais elle n’est pas pour autant un tyran, tout ce qu’elle entreprend va dans le sens de l’intérêt de l’association des mages de Fairy Tail. Elle n’abuse pas de son autorité naturelle, incontestable de part son comportement expéditif, pour son propre compte. La crainte qu’elle inspire, la mage l’emploie pour maintenir la cohésion et le respect des régles au sein de la bande de délurés que compose la gilde la plus farfelue de toutes.

Car elle déteste le désordre et l’anarchie, et les situations chaotiques telles des bagarres ou autres intercations sont monnaie courante au sein de Fairy Tell, elle s’évertue donc à apaiser les esprits, bien que ses méthodes employées n’ont rien de diplomatique. Un bon coup sur la tête des récalcitrants et le problème est résolu. Méthode simple mais efficace. Mais plus que les gestes, un simple regard menaçant de la belle suffit à mettre tout le monde d’accord, allant même jusqu’à forcer Natsu et Gray à devenir les meilleurs amis du monde en sa présence, c’est dire à quelle point l’autorité et la faculté de persuasion de la jeune femme sont impressionantes.

On peut dire, qu’elle considère Fairy Tell comme sa famille, comme tout les membres qui la compose d’ailleurs, et elle représente la grande soeur strict et sévère, qui guide ses délinquants de frères sur un chemin honorable. Ne pas salir le nom de cette grande famille, voila certainement la cause de son dévouement à faire régner l’ordre. Quiconque insultera la guilde où lui apportera le déshonneur, passera entre les mains expertes d’Elsa pour finir en charpie.
Les ennemis de sa famille, elle l’est anéantis, ses adversaires ne mènent pas large face à sa force colossal et son tempérament de guerrière confirmé. La pointe d’arrogance de la jeune femme dans les flammes de la bataille multiplie toujours plus son charisme certain, cette assurance en ses compétences n’est en rien mal placée car elles sont indéniables, peu de personnes contre diront ce fait.

Pourtant sous cette armure d’acier, un cœur chaleureux bat. En certaine occasion, il lui arrive de se montrer sous un jour plus affectueux, mais ces démonstrations d’affection se répercutent sur sa personnalité première, et deviennent presque des actes de violence tant l’étreinte affective dont elle use vous compresse contre son armure glaciale. Et malgré le fait qu’elle réprimante souvent ses camarades, elle leurs voue un véritable confiance, elle remettrait sa vie entre leurs mains, mais ça, elle le garde pour elle, car l’admettre face à eux serait présenter une faille dans son armure impénétrable, chose à éviter pour elle, car traumatisait dans son passé, à présent, elle craint de s'ouvrir complétement aux autres, angoissant sur la possibilité de souffrir comme elle a souffert lors de son enfance. Elle a enfermé son coeur dans ses armures d'acier !
Elle est franche et directe avec son entourage, avec tout le monde enfaîte, et malgré un sens certain des responsabilités et sa maturité, elle peux de se montrer assez puéril dans certaines situations légères, aprés tout, elle aussi est une femme dans la fleur de l'age.
Elle est très protectrice envers sa famille même si c’est assez difficile à imaginer quand on assiste à l’une de ses scènes de « ménage » pour réinstaurer le calme. Ce sentiment protecteur, elle l’applique également envers ses connaissances, simple rencontre d’un jour ou ami de toujours, elle les protège avec autant d’ardeur. Les civiles ont le droit d’être faible et elle est la pour les protéger. Et malgré qu’elle se montre souvent glaciale et expéditif envers ces derniers, ses valeurs de justices sont bel et bien ancrées en elle. Plus que la justice, la combattante est animée d’un honneur inébranlable, elle ne s’abaissera jamais à achever un blesser ou à s’acharner sur un prisonnier, sauf si celui-ci dispose d’information vitale pour l’accomplissement d’une mission, dans ces conditions elle emploiera les méthode nécessaire pour le faire parler, mais tout cela n’ira jamais plus loin que l’intimidation.



Description physique :

Elsa Scarlet, connu pour être une force de la nature, représente par sa prestance physique un coté totalement opposé de ce qu’on pourrait attendre d’une femme redoutée par tous pour sa force surhumaine, une telle caractéristique nous laisserai plutot croire qu’une tel personne ne peut être qu’une montagne de muscle plus épais qu’un chêne centenaire. Et pourtant, loin d’elle une telle image, il suffit de voir l’élégance naturelle de la jeune femme pour s’en convaincre. En la contemplant sans arrières pensés sur la terreur qu’elle insuffle aux autres, en oubliant qu’elle pourrait sans peine vous rompre le cou, toute personne honnête avec ses sentiments, ne peut la qualifier que par l’adjectif de séduisante.

Ses longs cheveux rouges, coiffés de manière précise pour combiner classe et désinvolture lui donne un charme des plus intriguant. L’épis de son cuir chevelue se situe sur l’extrémité avant du coté droit de son visage, renvoyant ses cheveux sur le coté et de ce fait dégageant ses mèches en laissant libre la zone frontale de toute perturbation rougeâtre. De dos on peut apercevoir le prolongement exceptionnel de ses cheveux qui atteignent le bas de son dos, de manière lisse et élégante. Pour conclure avec sa coupe unique, elle dispose deux longes mèches sur les cotés de part et d’autre de son visage, qui s’enroulent gracieusement sur ses fines épaules pour tracer la naissance de ses sains volumineux.

La couleur vive de ses cheveux et d’autant plus remarquable par teint pale de son visage, celui-ci, former par de fins traits qui n’offrent aucune irrégularité dans la zone faciale, si ce n’est son menton légèrement pointu, un atout non négligeable du charme de la combattante. Et malgré l’air sévère qui habite souvent son visage, cette expression grave n’est en rien un frein à sa beauté. Les couleurs inhabituelles semblent se rassembler sur sa personne, en effet pour développer la panoplie de tons inhabituel squi colore son être, de grands yeux brun bridés variant sur le noir aux reflets brillants surmontés de fins surcils vous persuade sur l’exemplaire unique de son physique qui ne peut avoir de sosie dans l’espace et le temps. Le reste de son corps est tout aussi exceptionnel, ses formes généreuses et parfaitement disposées attirent les regards qui peuvent traîner sur son corps des heures durant sans ressentir aucune lassitude.

Malheureusement ses formes généreuses sont souvent cachées. En effet la jeune femme porte en de nombreuses occasions une lourde armure de métal qui lui sied au corps, suivant d’assez prés sa silhouette graciles. Une cuirasse brillante surmontée par un col en fer, vêtit ainsi la magicienne. Celle-ci se prolonger sur ses hanches, se terminant irrégulièrement, formant des pointes toutes symétriques les une des autres. L’armure est dépourvue des protection au bras, laissant à l’aire libre ses vêtements qu’elle porte par-dessus, à ce niveau seuls ses épaules sont abritées par cette couche métallique. Pour couvrir ses jambes Scarlet se vêtit d’une simple jupe foncée qui lui arriver presque aux genoux, tandis que de longues bottes noires s’arrêtent à ses rotules.


Dernière édition par Elsa Scarlet le Ven 17 Oct - 16:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Mer 15 Oct - 14:26

III- ANECDOTE


Il faisait nuit, la pleine lune éclairait de ses pales rayons fantomatiques la ville portuaire d’Harjion, tandis que les étoiles, tel des milliers de lucioles dansantes dans le ciel, décoraient par leurs présences les cieux ténébreux. Le silence régnait en maître dans les rues désertes du hameau, endormies dans les ténèbres glacial de cette nuit de pleine lune. Les chaumières, éclairaient par leurs lumières artificielles, abritaient les habitants dans leurs douces chaleurs réconfortantes, tous ayant l’esprit apaisé dans le confort de leur chez sois. Ce n’était pas une nuit à traîner dehors, surtout ici, à Harijon. D’inquiétantes rumeurs circulaient en ville, la source de ses dires terrifiants n’était autre que l’île maudite de Grana. Le diable s’était emparé de cette terre et beaucoup craignaient que les forces maléfiques qui avaient surgis de cet endroit damné, atteignent leurs quotidiens. Les citoyens préféraient ne pas trop en parler, occultant ces histoires effroyables dans leurs consciences. Mais l’inquiétude demeurait, qu’importe le dévouement dont ils usaient pour vivre leurs vies la plus naturellement possible. Ils étaient à l’affût de moindre bruits extérieures, et certains en tendant l’oreille purent entendre un son inhabituelle provenir des rues obscures. Un cliquetis métalliques résonnait dehors, à intervalle régulier calmement et sûrement, le martèlement du sol se faisait de plus en plus présent, quelqu’un approchait, une âme errait dans l’obscurité de la nuit !

En effet, marchant au milieu des rues, une silhouette sortait doucement du noir, se rapprochant d’un lampadaire qui éclairait d’une lueur vacillante le quartier plongeait dans l’angoisse. L’étranger stoppa son avancé sous la lumière artificielle, dévoilant très clairement son apparence. Une jeune femme aux longs cheveux rouges fixait le port à proximité d’un air grave et sérieux. Habillait d’une cuirasse d’acier élégante qui suivait sa silhouette de près, il ne faisait aucun doute qu’elle n’était pas un étranger de passage ordinaire. Et effectivement, cette mystérieuse jeune femme n’était autre que Elsa Scarlet, la terrifiante guerrière de Fairy Tail. Une mission de la plus haute importance pour sa guilde l’avait mené en ces lieux. Une expédition punitive en était le but. Quand elle y repensait, une fureur sans nom s’emparait de son être, comment en était elle arrivait la ? Cela était à peine croyable, tant d’insouciance et de mépris pour les règles, elle allait monter aux responsables de ce déshonneur comment ont traité ceux qui bafoué la famille de Fairy Tail !

Scarlet s’était empressée de se rende à Harijon quand elle prit connaissance de la nouvelle. Trois membres de sa gilde avaient outrepassé leurs droits. Elle fut pourtant à peine surprit quand elle apprit le nom des trois coupables. Gray, Natsu et Lucy, c’est trois têtes brûlées avaient enfreint pour la dernière fois les lois de la famille. Partir sans permission pour une mission de rang cinq alors qu’ils n’avaient clairement pas le niveau, était suicidaire, seule une bande d’imbécile comme eux pouvait se rende coupable d’une telle folie. Les traits de la mage se renfrognèrent, a force de retourner cette situation dans ses pensées, la colère ne cessait de croître en elle. Et il n’était jamais bon de pousser à bout la jeune femme dans ses derniers retranchements, son caractère explosif allait mettre le feu aux poudres pour exploser face à ces trois délinquants. Eprit d’une pulsion de violence et d’impatience incontrôlable, elle frappa à main nu le lampadaire face à elle pour extérioriser un peu de sa colère. Le poteau métallique se tordit aisément, comme si il s’agissait de simple latex, jusqu’à se rompre totalement provoquant un bruit sourd de métal brisé. Sa mâchoire se contracta, laissant entre voir ses crocs blancs impatient de déchiqueter ces misérables. Sa voix furieuse et assombrit par ses ressentiments suivit le vacarme provoquait par la rupture violente du lampadaire.

-« Qu’est qui leur est passé par la tête à ceux la ! Ne savent ils pas à quelle point ces missions sont dangereuses ! Et pire que tout, ils bafouent les règles de notre guilde ! Ils ne resteront pas impunie ! »

Mais sous cette haine exprimée, elle s’inquiétait réellement du sort de ses compagnons, un grand danger planait sur leurs têtes en ce moment, elle devait les secourir avant qu’il ne soit trop tard. Une fois secourue, elle les tuerait de ses mains comme châtiment. C’est du moins ce qu’elle tenta de se convaincre en se couvrant d’apparences trompeuses, il était évident qu’elle n’allait pas les assassiner, mais par contre ils allaient se prendre une bonne dérouillée qui leur causera très certainement plusieurs semaines de revalidation dans un hôpital spécialisé !
Le temps n’était plus à se perdre dans ses pensées, il fallait agir, la mage n’était pas du genre passive, que du contraire. La première chose à faire était de se trouver un moyen de transport pour atteindre Garna. Un bateau était nécessaire, mais poussait par son sens de la justice qu’elle cachait sous ses airs froids, elle ne pouvait décemment pas mêler des civils dans cette affaire. L’île maudite était un endroit dangereux et rien que le fait de s’en approchait en bateau était un grand péril.

Pourtant une solution restait viable, le coin était connu pour abriter quelques pirates dans les baies alentours. Ces brigands n’entraient pas vraiment dans la catégorie des gens qu’elle protégeait. De plus, ces boucaniers étaient des combattants, ils seraient se débrouiller pour quitter Garna après avoir accosté leur invité indésirable. Elsa se doutait bien qu’ils n’allaient pas proposer ce service si facilement, mais elle savait se montrer très persuasif quand il le fallait, quelques coups d’épées bien placées serviraient de monnaie d’échange. Ce plan en tête, elle reprit sa marche ponctuait par le cliquetis de ses bottes métalliques sur les pavés des rues, seul perturbation de ce silence pesant, direction la baie d’Iliac, toute proche de la ville portuaire. Certaine rumeur affirmait qu’un bateau pirate y avait accostée. Elsa était bien informée sur ces chose la, elle voyageait beaucoup pour sa guilde et ses oreilles étaient toujours à l’affût du moindre renseignements utiles. Aujourd’hui encore l’efficacité de la jeune femme pour recueillir des informations sur les terres qu’elle foulait, allait lui être utile.
Le regard franc, soulignait par le froncement de ses fins sourcils, pointait vers l’horizon avec détermination vers son objectif. Le carnage commencera d’ici peu.

Quelques minutes de marche suffirent à Scarlet pour rejoindre la baie d’Iliac. Comme prévu un bateau pirate était amarré ici même. Un gros galion aux voiles noires, arborant fièrement l’emblème de mort sur leur drapeau. Au sommet de la colline qui surplombait la baie, la fière combattante se tenait la, face à son futur combat qui l’attendait, toujours aussi imperturbable et déterminée. Une bataille qu’elle gagnerait sans aucune difficulté. Apparemment, le navire s’apretait à prendre la mer, toutes voiles devant, déjà le bateau évoluait dans les eaux basses du bassin pour gagner l’étendu bleue. Une aubaine pour elle, elle arrivait juste à temps. Sans aucune hésitation, elle fonça à toute jambe vers le moyen de transport qu’elle allait réquisitionner. Il était impressionnant de voir à quel point la course de la jeune femme était rapide malgré la lourde amure d’acier qui l’habillait. Arrivait à distance respectable, elle s’élanca vers les cieux en exécutant un saut spectaculaire. Eclairait par les lueurs pales de l’astre nocturne positionnait juste derrière elle, la jeune femme semblait descendre tout droit de la lune pour rendre un châtiment divin. Elle atterrie lourdement sur le pont du navire, ses bottes métalliques fissurèrent le bois à ses pieds suite au choc. Et tout autour d’elle, vingt pirates, abasourdies devant cette entrée soudaine et improbable se tournèrent vers elle.
Elle releva sa tête, posant son regard dur et sévère sur les matelots qui l’entouraient. Tous lui dévoilèrent un air menacent et bestial, apparemment heureux de pouvoir trancher leur visiteuse indésirable. Elsa s’avança sur le pont, vers l’homme qui semblait diriger cette bande de malfrats. Un homme assez imposant de par sa masse corporelle, une tête affreusement déformée où trônait un nez de cochon immonde en plein milieu de cette face à faire peur sur laquelle trônait un chapeau de capitaine corsaire. Sans détour, Elsa s’adressa à ce dernier sur le ton autoritaire si connu de la jeune femme, ne démordant pas avec l’expression grave et sombre que dévoilait son joli visage.

-« Je réquisitionne votre navire. De grés ou de force vous m’emmènerez sur l’île de Garna. »

Le capitaine la dévisagea quelques secondes, quelque peu surpris par une telle demande. L’effet de surprise passé, il s’exclaffa de rire. Pour lui, cette femme n’était qu’une femelle ordinaire, comment osait elle débarquer sur un navire pirate et donner ses ordres avec autant d’autorité ? Elle devait avoir perdu la raison. Il n’avait pas de temps à perde avec une dérangée de son espèce, ce qu’il fit bien comprendre à Elsa quand il ordonna à ses hommes de se débarrasser d’elle sans perte de temps.

-« Tuez la ! »

Ils auraient pu éviter un bain de sang, mais ces bandits étaient trop bêtes pour se rende compte de la puissance de la personne qui se tenait face à eux. Scarlet était habituée à ce genre de situation, rien ne vient perturber son assurance. Avant la courte bataille qu’il allait avoir lieu, elle se permit un petit commentaire, sur un timbre de voix détaché, presque ennuyé.

-« Résistance futile »

Vingt lames se dirigèrent vers la mage, ne sourcillant pas face à la charge ennemi, son visage n’exprimant aucune pitié ni remord ; cette force de caractère se reflétait également dans son regard glacial braquait sur ses adversaires. Trois pirates assénèrent un coup de face à la verticale abattant leur lame sur la magicienne, Elsa dans un élan rapide matérialisa une arme enchantée entre ses mains et bloqua en une fois les trois attaques, tenant son épée à bout de bras d’une seule main. Elle repoussa les trois épées plaquaient contre sa lame sans difficulté, fessant reculer de force les trois assaillants. Immédiatement après, alors que les trois attaquants n’avaient même pas fait un pas en arrière, elle exécuta une attaque circulaire balayant le périmètre sur le quel se tenait les trois hommes, tranchant leurs torses quasi simultanément. Trois masses s’écroulèrent au sol au son des gargouillis provenant du sang qui s’échappaient de leurs blessures. Un ennemi tenta une attaque d’estoc dans le dos de la jeune femme, elle fit un pas de coté pour éviter l’embrochement, tout en fessant un volte face rapide en coupant le bras armé du pirate. Une fontaine de sang jaillit de corps amputés tandis qu’il s’écroulait en hurlant à la mort. Aucun temps mort dans cette bataille, six ennemis encerclèrent Elsa pour l’attaquer simultanément. Six lames fondirent sur la femme aux cheveux rouges, elle fléchit légèrement les jambes pour prendre de l’impulsion pour un saut acrobatique. Elle bondit dans les airs, évitant les attaques qui n’avaient plus que le vide à tailler. Au sommet de son saut, elle plongea tête la première vers le sol, se dirigeant en plein milieu du cercle formait par l’ennemi. Epée à l’avant, elle excécuta un salto pour réceptionner ses jambes au sol suivit simultanément d’un tour complet sur elle-même alors qu’elle se situait en plein centre de la formation. La lame en rotation trancha dans le vif les six hommes au niveau de la zone abdominale. Et encore une fois le sang de l’ennemi jaillit en abondance en s’échappant de leurs blessures soutenue comme toujours par les cris de douleurs de ces derniers, sur leurs visages blêmes se mêlaient l’expression de leurs incompréhensions et de leurs stupeurs avant que leurs corps ne s’écrasent lourdement sur le pont.

Sans aucunes gouttes de sang de ses adversaires sur elle, comme si les jets de sang étaient déviés par une force invisible, les empêchant de salir la belle armure d’acier de la guerrière, Elsa imperturbable tourna son regard assassin vers le reste de l’équipage. Les dix hommes encore debout chargèrent en même temps en hurlant comme des damnés, leurs yeux semblaient sortir de leurs orbites, la terreur était partie intégrante de leurs regards, ils étaient dans un vrai cauchemar, sûrement avaient il du mal a croire que tout cela soit vrai ! Scarlet lâcha un soupir de mépris en voyant ces pauvres idiots terrorisés courir vers leurs défaites certaine sans aucune stratégie ni retenue. Elle positionna ses jambes à la vertical en les fléchissant, dos voûté, elle relâcha toute la force contenue dans ses jambes, le sol se fissura sous le choc de cette pression. Un éclair rouge traversa la charge ennemie de part en part, la charge de la jeune femme fut si rapide qu’il était impossible pour des yeux non entraînaient au combat de haut niveau de voir la belle fondre sur eux. Elle se retrouva quelques secondes plus tard de l’autre coté de la formation adverse, sa lame couverte de sang. Les dix pirates avaient stoppé leur course suicidaire, de leurs gueules grands ouverts s’écoulaient des filets de sang ; leurs yeux fixaient le vide d’un air absent. Ils s’écroulèrent tous quand leurs blessures relâchèrent le sang sous pression, rejoignant le sol tous en même temps. Après à peine trente seconde de combat, vingt corps mutilés jonchaient le sol, le silence glacial de la nuit retomba subitement après le vacarme des cries de douleurs des assaillants d’Elsa de Titania. Elle se tourna maintenant vers le capitaine qui était resté en retrait, spectateur terrorisé de ce cauchemar éveillé. Ses yeux grands ouverts abritaient ses pupilles instables, cherchant à se réveiller de ce mauvais rêve. Il transpirait abondamment, tous ses membres tremblaient, il avait perdu tout self contrôle face à ce massacre.
Sa voix tremblait, elle était entrecoupée par le claquement de ses dents qui s’entrechoquaient au rythme de sa mâchoire tremblante.

-« Qu … Qui étés vous ? »

Elsa plaqua sa lame contre la gorge du pirate, alors que son beau visage vint à se contracter dans une fureur sombre. Il était de temps de faire un peu d’intimidation pour convaincre son chauffeur qu’aucune autre option appart la conduire la où elle le désirait ne s’offrait à lui.

-« Conduisez moi sur l’île de Garna, c’est tout ce que vous avez besoin de savoir. »

Le sentence pour Lucy, Gray et Natsu, approchait à grand pas …




IV- INFORMATIONS JOUEUR


Prénom : Mike
Age : 21 ans
Mini-présentation de vous-même : J'suis étudiant. J'aime boire (avec des potes de préférance ^^), fumer et tout ce qui est mauvais pour la santé, sauf le sport que je pratique quand meme. J'apprécie les manga bien sur et surtout FAIRY TAIL !
Fréquence de connexion : Variable d'après les semaines, mais au moins 3 fois par semaines.

Comment avez-vous connu le forum ?
- Via google.
Pourquoi vous êtes-vous inscrit ?
-C'est ma destinée Rolling Eyes Et en autres, j'suis fan de la série bien sur !
Que pensez-vous du forum ?
-Pas mal. Les règles sont simples et pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Mer 15 Oct - 14:27

Il y a déjà une Elsa Scarlet!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Mer 15 Oct - 14:31

Yare yare ... Rolling Eyes
Alors deja, je pense pas que tu puisses poster sur les présentations d'autruit sans etre validée.
Et comme je viens de le faire remarquer, tu n'es pas encore validée, donc la compétition reste ouverte.
Rien à ajouter, le admins jugeront. study


Histoire:

« Le liberté n’existe pas en ce monde… ». Tel fut les mots qui régnèrent sur le cœur de Elsa durant son enfance. Le début de sa vie ne lui annonçait pas un merveilleux avenir. A peine âgée de 4 ans, la petite fille fut réduite en esclavage par une sombre association de mages noirs. Enlevait sur une île reculée, cette sombre terre coupé de tout fut le seule souvenir qu’elle garde de sa petite enfance, car si jeune quand elle fut arrachée aux siens, le souvenir des êtres aimés s’envola ne laissant que larmes et souffrance. Sans cesse mal menée par ses ravisseurs, pas un seul jour ne se passa sans qu’elle n’ait à recevoir coup et travail épuisant. La folie des mages noirs bafouait sa vie pour construire une terrible magie antique, le système R, afin de ressusciter leur dieu : Zeref ! Le plus cruel et le plus puissant mage des ténèbres de toute l’histoire de la magie. Seule et si fragile de par son jeune age, la pauvre fillette en guenilles ne pourrait jouir d’une longue espérance de vie. En faite, à tout moment, elle pouvait passer de l’autre coté et cela aurait été une délivrance si la seule chaleur qui réconfortait ses angoisse n’existait pas. En effet, la gamine s’était faite des amis, des compagnons d’infortunes qui partageaient son triste sort. C’est grâce à eux qu’elle luttait tout les jours pour sa survie ! Pour les protéger et pour les aimer. Simon, Wally et les autres ! Mais une personne en particulier, changea la vie d’Elsa. Il s’agit de Gérard. La petite fille s’éprit rapidement de lui, au point ou l’on peut dire qu’il s’agissait de son premier amour. C’est Gérard qui apportait sans cesse l’espoir ! Oui, un jour ils serait tous libre, toujours il le répétait. Scarlet lia également un très fort lien affectif avec le vieux Rob, un esclave écrasait par la force de l’age. Elle le considérait comme son grand père de cœur. C’est lui-même qui lui parla pour la toute première fois de la guilde de Fairy Tail, son ancienne famille qu’il finit par quitter lorsqu’il perdit sa magie. Le vieux Rob enseigna les bases de la magie à Elsa. Croire en son pouvoir du plus profond de son cœur, tel était la clef de toute magie selon lui.

Les années passèrent dans ce climat insoutenable, mais malgré tout adoucit par la nouvelle famille qu’elle s’y était trouvé. Jusqu’au jour ou les événements décisifs de l’existence de la jeune esclave s’enchaînèrent. Le petit Shou eu l’idée de creuser un tunnel pour fuir leur prison. La petite troupe se relaya pour qu’une seule personne à la fois poursuive les travaux et ainsi ne pas éveiller l’attention des gardes.
Le projet fut mené à bien, la voie d’accès fut achevée quelques jours plus tard. Mais malheureusement, si prés du but, les petits esclaves furent découverts. Et la sentence tomba.
Les cruels maîtres des lieux ordonnèrent au cerveau de l’opération de se dénoncer pour qu’il croupisse plusieurs jours dans la chambre des tortures. Shou était littéralement terrorisé, incapable d’ouvrir la bouche, effrayé de finir dans cette geôle cauchemardesque. C’est alors que Gérard, poussait par son altruisme et sa volonté de protéger ses amis, se désigna comme responsable pour endurer le calvaire à la place des autres. Mais mal lui en fut, car les gardiens préférèrent envoyer la petite Elsa dans l’anti-chambre de la douleur. C’est sous les plaintes et les pleurs de ses compagnons que la rouquine fut entraînée vers sa punition. Elle tenta de les rassurer, leur affirmant qu’elle n’avait pas peur et qu’elle reviendrait bientôt, mais la vérité c’était qu’elle était morte de peur et c’est les yeux humidifiaient par des larmes montantes, qu’elle fut arrachée aux autres. Pendants des jours qui lui parurent être des années, elle fut fouetter et tabasser par ses bourreaux. Un abominable traitement qui laissa des marques indélébiles dans le cœur de la jeune fille.

Pourtant elle fut délivrée de son supplice avant son échéance. Gérard, incapable de rester les bras croisés alors que son amie si chère à son cœur se faisait battre, prit les armes et tua deux des gardiens pour tenter de libérer Elsa. Mais un enfant seul et surtout sans pouvoir, ne peut changer une triste destinée et le petit héros fut appréhendé rapidement pour finir à la place de Scarlet dans la chambre de tortures. La gamine fut enfin relâchée, mais à présent, ce fut à son tour de se rebeller. Elle ne pouvait pas laisser Gérard se faire tuer pour elle ! Elle n’en survirait pas, elle le savait. Etre la cause de la mort de son précieux ami serait bien pire que la mort. Folle de rage contre ses ravisseurs qui avaient tant fait de mal à ceux qu’elle aimait, Elsa s’empara de l’arme de l’un des sombres hommes et le tua devant touts les autres esclaves. Ce fut l’élément déclencheur de la révolte ! Scarlet exhorta ses compagnons de misère à prendre les armes, à sa battre pour regagner leur liberté !

La bataille fut rage pendant de longues minutes, esclaves et bourreaux se battant férocement. Mais bien que mieux armés, les gardes étaient beaucoup moins nombreux. La bataille tourna à l’avantage des rebelles jusqu’au moment ou les mages noirs intervirent. Simon fut le premier à être terrassé par la magie toute puissante. Tout était perdu ! Comment de simple esclave, affaiblit par l’effort, pouvaient ils tenir tête à des magiciens ? La peur s’éprit des esclaves et tous battirent en retraite sous le feu magique de leur ennemi. Seule Elsa refusa de bouger en plein milieu de la tempête. Son cœur désirait aller de l’avant et elle tenta de rassembler les rebelles pour contre attaquer, mais une boule de feu finit par être lancé dans sa direction, un coup lancé pour tuer à coup sur !

Et encore une fois, quelqu’un mit sa vie en jeu pour elle. Grand-père Rob s’interposa sur la trajectoire de la boule de feu, faisait bouclier de son corps pour protéger cette petite fille qui avait adoucit la fin de son existence en ces lieux d’effroi. Ainsi il tomba, le sourire aux lèvres, murmurant un ultime adieu à sa petite-fille affective. Elsa en fut traumatisée, son cœur déchirait pas le chagrin, elle hurla son désespoir en recueillant le corps mort de Rob. C’est à ce moment la que ses pouvoirs magiques se réveillèrent, poussaient par la rage et la volonté de venger la mort d’un être chère ! Les mages furent balayé par la toute puissante magie de « Knight », tranchaient par des épées volantes manipulaient par la fillette et terrasser par son talent au corps à corps. Tout les soumis reprirent espoirs grâce à elle et ses pouvoirs éveillés et la victoire n’avait jamais été aussi proche.

Il n’avait plus de temps à perde, elle devait vite sortir Gérard de ce cauchemar. Tranchant tout les ennemis qui tentèrent de l’arrêter, elle fendit les rangs de l’ennemi, à présent désorganisés et elle atteignit rapidement la geôle qui retenait Gérard. Mais trop tard… Ce séjour dans cet enfer avait profondément changé le garçon, et il devient le parfait opposé de ce qu’il était. La haine avait entièrement recouvert son cœur, il avait perdu son humanité sous les coups de fouet incessant de ses bourreaux, la nature cruelle de l’Homme fut teinte sur lui à un point tel qu’il devient l’un de ces plus fervents représentants. Gérard fut entraîné vers le coté obscure en partie à cause de l’esprit de Zeref qui hantait les lieux et qui s’insinua dans son esprit torturé. Il avait choisit sa voie… Et même Elsa ne pu le faire revenir dans le droit chemin. Il la rejeta car elle ne partageait pas les idées maléfiques qui avaient germé en lui : Construire le R système pour ressusciter celui qui lui avait révélé le véritable pouvoir. C’est confuse et profondément malheureuse que la petite Scarlet fut chassée par la force par son ancien ami.
Et comble du désarroi, Gérard prit en otage ses amis pour qu’ils le servent dans ses projets. Si elle revenait pour tenter de les sauver, il les tuerait tous sans exception. Tel fut le lourd fardeau qu’elle porta, le secret et l’obligation de rester passive…
Elle erra durant de nombreuse lunes, chaque jour versant d’innombrable larmes.
Aux grés de son errance, elle finit par tomber sur la guilde de Fairy Tail, cette même guilde dont le vieux Rob ne cessait de lui parlait. Elle intégra les rangs de cette association et bien qu’elle fût distante avec tout le monde les premiers jours, elle finit par découvrir ce qu’était la liberté et le bonheur grâce aux joyeux délurés qui habitaient ce lieu plaisant. Elle avait enfin trouvé sa famille, mais toujours vivant avec le lourd secret de son passé… Qui le rattrapera un jour, car tel est son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Jeu 16 Oct - 22:46

Bonsoir et bienvenue à toi nouveau membre. Elsa de Titania hein ? Alors comme ça je me retrouve avec deux présentations à lire et je dois en plus choisir qui va incarner le rôle ? Mais c'est du travail supplémentaire que vous me donnez là ! Ayez pitié de moi, pauvre feignante que je suis...Happy n'étant pas disponible dans la semaine je suis dans l'obligation d'assurer mon rôle d'admin et de me payer les longues présentations arg ! Enfin demain c'est jour de repos, demain c'est HAPPY IS BACK !! Mais en attendant je me permet de donner mon avis sur la présentation.

Il y a des petites fautes...c'est moi où je dis cette phrase sur toutes les présentations ? Mais bon ça passe parce qu'il n'y en a pas des masses et que j'ai vu pire...un petit coup de relecture et il n'y en aura plus. Après j'aime beaucoup le style d'écriture notamment pour le test RP que je trouve très agréable à lire et bien décris. C'est rare et pour une fois je me suis pas ennuyée à lire une présentation. Bah oui parce que parfois passé une demi-heure à lire un texte et bah c'est chiant...enfin j'arrête de me plaindre et je poursuis. Il n'y a pas à dire ce perso te colle à la peau. Je crois que tu es fait pour le jouer...je sais pas j'adore ! C'est bien même très bien. Je me permet de te donner le rôle parce que je trouve ta présentation meilleure. Ha oui une dernière chose, rajoute le sexe du personnage et puis moi je dis niveau 19 quoi...et si Happy n'est pas d'accord je la laisse rectifier...à partir de maintenant le reste c'est plus mon boulot...je te valide donc avec ce rôle. Congratulation !


Dernière édition par Aquarius le Ven 17 Oct - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Jeu 16 Oct - 22:53

Puisque la validation est maintenant officielle:

BIENVENUUUUUUUUUUUUUE!!! *.*

Une autre femme dans Fairy et Elsa! Viens nous rejoindre dans notre trio de folles pour faire la quatrieme des furies I love you On s'en fiche de Natsu et tout le reste! On t'aimmeuuh!
*La securité l'embarque jusqu'à la sortie*

Bon rp parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   Ven 17 Oct - 16:35

Thank Aquarius (Soif de sport Cool ).
Oui oui, la vie d'admin n'est pas de tout repos ^^
Content que ma présentation te plaise dans tout les cas.

Hooo un admiratrice cheers

*Lui signe un autographe... et jette la "furie" en aidant le service de sécurité.*

Namého, c'est quoi ce désorde ^^

*Prend note : Calmer les trois furies quand elle se sera occupé de Natsu Very Happy *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elsa Scarlet [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elsa Scarlet [Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buste SCARLET SPIDER
» Les mains d'Elsa/Louis Aragon.
» Les messages et commentaires a validés
» SCARLET SPIDER
» [Chabrol, Elsa] L'heure de Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Generation :: ~oO Acceuil Oo~ :: Archives :: Fiches validées-
Sauter vers: