Jeunes mages de tous horizons, de toutes guildes, rassemblez-vous. Car ici commence votre aventure...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La quête du vendeur de tomates.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La quête du vendeur de tomates.   Dim 12 Oct - 23:14

- Vous avez bien compris ?

Popo, était un vieil homme, petit et moustachu et chauve. Il était aussi assez bouffi avec ses joues gonflées et son gros ventre. Se tenant debout à l’aide d’une béquille, il semblait handicapé. Il était sérieux alors qu’il parlait à ces jeunes femmes, ces mages de Fairy Tail. Il leur avait tout expliquer, de A à Z. Cette mission était capitale, il avait besoin de l’argent de la compétition. Laissez-moi donc reprendre pour vous, pauvres lecteurs perdus dans cette histoire. Sur la place de Clover était organisé un concours. Un concours de vente de fruits et légumes. A la fin, la personne ayant vendu le plus de denrées remportera la somme de 100 000 Jewels. Popo le vendeur de tomates y participait. Il était réputé pour ses tomates pourries et immangeables. Autant vous le dire tout de suite, gagner ce concours était pour lui impossible. Il avait besoin d’aide. D’autant plus qu’il s’était cassé la cheville plus tôt et qu’il lui fallait de l’argent pour payer ses frais médicaux. Il avait donc demandé l’aide des mages de Fairy Tail. Leur mission était la suivante : aider ce marchand en gagnant le concours. Voilà la version donnée par le petit homme gonflé. Mais la vérité était tout autre. Il n’avait pas mal à sa cheville, n’avait pas de frais d’hôpitaux à payer. Non, il mentait. Il voulait juste avoir de l’argent, des billets, que l’on achète ses tomates. C’était important. Popo était un radin, un avare. Il voulait gagner ce concours mais savait parfaitement que seul, il ne pouvait pas. Alors, dans son esprit machiavélique, il avait élaboré ce plan. Il laisserait donc les jolies mages faire tout le boulot à sa place. Mais il ne s’attendait tout de même pas à trouver d’aussi jolies jeunes filles.

Voyez-vous, Popo avait tout de même cet esprit pervers qu’on parfois les vieux hommes. Et il ne put s’en empêcher, en voyant trois jeunes filles fraîches débarquer chez lui. Il leur avait donc apporter de beaux costumes de soubrettes, petits et courts et leur avait demander de les mettre, sans quoi aucune récompense pour ces jeunes filles. Cela attirerait les clients et satisferait les pensées perverses de ce vieux moustachu. Que faisait-il avec des costumes de soubrettes chez lui ? Il faut mieux ne pas se poser de questions à ce sujet. Oui, c’était préférable…

[Désolée, j’ai un peu tripé avec les costumes mais en même temps ça me donnait trop envie de faire le vieux pervers qui vend des tomates ‘^^. Encore désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   Mar 14 Oct - 20:26

(hrp : un peu court mais je manquais d'inspi Razz)

Première mission depuis longtemps ! Ayumi était ravie. Elle l'était d'autant plus que dans ses deux partenaires se trouvaient une de ses amies, Haruhi. Elle ne risquait pas d'oublier le jour de leur rencontre, quand Haruhi, déguisée en soubrette, s'était portée au secours d'Ayumi... Evidemment, Ayumi était dans son tord mais elle appréciait l'aide de sa nouvelle amie. Après un réveil en chanson et un petit déjeuner des plus chaotiques, Ayumi, vêtue de son costume habituel comprenant une robe rouge et un chapeau de sorcière, avait rejoins ses partenaires. Elle ne quittait pas son bâton bien sûr, car pour elle, sans son bâton, elle n'avait plus aucun pouvoir. La terre était bien capricieuse avec elle ! Il lui fallait son arme ! Un trajet sans soucis, dans la bonne humeur générale et le bavardage incessant d'Ayumi. C'était à se demander comment elle faisait pour avoir tant de choses à raconter ! Mais elle ne s'arrêtait jamais, une vraie pile électrique. Battant des bras par moment, gesticulant dans tous les sens... Elle était tellement excitée à l'idée de partir en mission que la situation n'arrangeait rien. Mais quelle ne fut sa surprise de découvrir la mission qui les attendait !

Le vieil homme était très moche. Gros, vieux, boiteux... Tout pour plaire à trois jolies jeunes filles ! Et qui plus est : pervers ! Car pendant qu'il expliquait sa triste situation, il raconta son histoire, ses soucis... Comme si Ayumi s'en souciait ! Elle lorgnait plutôt sur les tomates rouges qui s'étalaient derrière le client. C'était bon, les tomates... En salade, farcies, en accompagnement, dans un sandwich, dans les Pizza... Ou tout simplement crues. Elle n'écouta que d'une oreille les explications, son estomac grondant doucement devant cette étalement de nourriture. Une belle récompense à la clé et elles ne gagnaient presque rien à côté. Quel radin ! Mais quand il expliqua que ses tomates étaient généralement pourrie et invendable, l'estomac d'Ayumi se tut brutalement. Quelle horreur...

*Il va vraiment falloir vendre un truc invendable ? Quelle mission pourrie !*

Mais elle n'était pas au bout de ses surprises. Car Popo le marchand leur tendit des costumes de soubrette, déclarant que, si elles ne les portaient pas, elles ne toucheraient rien. Ayumi s'en moquait bien, le costume était joli !

(Le costume porté par Ayumi Smile)

Spoiler:
 

Ni une ni deux elle partit l'enfiler... euh... Mais où pouvait-elle le mettre à l'abri des regards ? Elle se plaça simplement derrière le stand. Elle était à peine cachée évidemment, mais Ayumi s'en moquait bien. Elle fit glisser sa robe et enfila le costume rose bonbon qui cachait à peine ses fesses... C'était un peu gênant quand même ! Un petit tablier blanc, le dos laissé nu mais les épaules couvertes, elle délaissa son chapeau pointu à regret pour enfiler le bonnet des soubrettes, après s'être fait deux couettes. La tenue était très saillante sur Ayumi mais elle ne doutait pas un seul instant que ses partenaires auraient un grand succès. Dès qu'elle fut prête, Ayumi bondit, laissant son bâton... tout en le gardant non loin d'elle. Elle se saisit d'un plateau qu'elle recouvrit de tomates et commença le travail. S'approchant des gens, Ayumi se penchait légèrement pour leur montrer le contenu du plateau. D'ailleurs, elle ne montrait pas seulement ça, même si elle l'ignorait...

- Bonjour monsieur, vous voulez goûter les tomates ? Elles sont bonnes et juteuses ! Une chaire pulpeuse et savoureuse ! Kya j'adore les tomates !


L'homme laissa son regard se perdre dans le décolleté et tendit la main pour prendre un tomate...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   Sam 18 Oct - 1:17

Aujourd’hui était un grand jour pour Tomoyo, car s’était sa première mission depuis qu’elle était entrée dans la guilde Fairy Tail. Elle était accompagné de deux autres jeunes filles, qu’elle ne connaissait pas vraiment encore puisqu’elle venait d’arriver dans la guilde que depuis hier. La jeune fille était habillé de sa robe bleu ciel mais elle ne se doutait pas qu’elle n’allait pas la garder longtemps, car à l’arrivée des jeunes filles, la personne qui devait leur donner la mission, leur demandèrent de mettre des costumes de soubrettes pour vendre ses tomates. En réalité, le client participait à un concours de meilleur vente de légume de la ville de Clover, et apparemment il était prêt à tout pour gagner le premier prix.

Quand Tomoyo vit les tomates, son estomac se mit à gargouiller fortement, puis elle commença à saliver tellement elle avait faim mais en regardant de plus prêt, elle s’aperçut que ces tomates étaient pourrie, puis elle manqua de vomir. Mais tout d’abord, elle devait mettre le costume de soubrette. Pour cela elle se dirigeât derrière le stand, tout comme l’avait fait Ayumi. Après s’être changer, elle remarqua que ce costume était vraiment très court, et cela la gênée un peu. Cependant, sa n’allait pas l’empêcher de faire son travail.

Elle commença donc par prendre un plateau, mettre plusieurs tomate dessus, puis aller à la rencontre des passants, afin qu’ils achètent des tomates. La jeune fille arriva devant un groupe de 5 gamins, qui devait avoir dans les 10 ans. Elle essaya donc de les embobiner pour qu’ils achètent tout le plateau.

-Hey les gars, vous voulez pas acheter quelques tomates ? , dit-elle avec un grand sourire.

L’un d’eux lui répondit :

-Seulement si tu mets un costume plus court, on voit pas très bien ta culotte.

Rougissant et vexée, Tomoyo attrapa une tomate puis l’écrasa sur la tête du garçon.

-Sa t’apprendra a dire n’importe quoi….

Après ses mots, le gamin qui venait de se recevoir une tomate sur la tête, en prit une sur le plateau, pour ensuite l’écraser sur le visage de la jeune fille, qui se retrouva dans une colère noir.

-Espèce de sale de…

Sans attendre elle lui lança une tomate en plein sur la figure elle aussi, alors que les autres gamins étaient allé au stand prendre plusieurs tomate et les jeter sur Tomoyo. Cette dernière ce retourna et leur lança quelques tomates qu’il y avait sur son plateau, ratant les enfant parfois, pour toucher Haruhi et Ayumi. Cependant, elle était tellement énervé qu’elle ne s’en rendit même pas compte. Une fois son plateau vide, elle le jeta par terre pour ensuite allonger ses bras, afin de prendre deux tomates puis les envoyer de nouveau sur les enfants et recommença l’opération plusieurs fois. C’est alors que le garçon à qui elle avait écraser une tomate sur la tête, lui souleva sa jupe qui était déjà courte, dévoilant ainsi sa culotte à tout les passant. A ce moment là, elle se mit à hurler, puis elle dirigeât toutes ses attaques de tomates sur le gamin en question. Elle était folle de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   Sam 18 Oct - 12:46

Quelle galère, je vous jure! Voilà les premieres pensées de notre chère heroïne lorsqu'elle entendit les formalités pour mener à bien cette premiere mission en equipe, non loin que cela la derange que de faire equipe avec deux superbes créatures mais pourquoi devait-elle venir en aide à un gros pervers dont le regards le denonçait. Haruhi essayait de se consoler en si disant que si elle terminait vite la quête alors elle serait tranquille avec de l'argent en plus dans le porte monnaie. Ce qui lui plut dans les idées de son client etait cette demande de porter une tenue de soubrette pour appater les passants surtout de sexe masculin, mais n'etait-ce pas une bonne excuse pour se rincer l'oeil? Bah, de toute façon elle le ferait quoi qu'il arrive. Dans sa tenue de lyceene habituelle, elle observait ses deux camarades tout en reflechissant à des techniques de drague parce qu'elles etaient fort jolies les coquinnes. Ayumi etait une nouvelle connaissance dont elle adorait l'avoir avec elle et c'etait une agreable surprise que de decouvrir qu'elle etait en partenariat avec elle dans cette mission completement nulle. Lorsqu'il leur confia la suite des festivités dans l'espoir qu'elles travaillent bien, Haruhi rochonnait surtout depuis qu'elle entendit que les tomates etaient pourrites et immangeables alors pour les vendre surtout qu'elle n'avait jamais fait de vente dans le temps alors elle allait devoir faire preuve d'un immense talent pour pouvoir convaincre de prendre les produits. Se rendant derrière un rideau non loin de là pour se changer, elle se changea en mignonne petite soubrette aux pompons roses qui allait parfaitement bien aux courbes de son corps, à croire que c'etait fait pour elle.

Spoiler:
 

Bien que la jupe soit legerement trop courte, elle devait s'y attendre face à un tel pervers, un joli corset était en decoration au dessus des tissus de son cosplay sexy puis reflechit à ce qu'elle allait faire pour vendre. Regardant Tomoyo se rendre vers des passants de jeunes âges, elle porta son regards vers Ayumi qui attirait le regards de jeunes hommes ne demandant qu'à avoir un rendez-vous avec elle. Perfecto! Souriant tout en se caressant le menton, elle avait une superbe idée dans la tête. Arrivant discretement derrière son amie, elle attrapa de ses mains la poitrine genereuse de la mage puis malaxa devant le regards de tous tout en frottant sa joue contre la sienne.

"Tu me plais toujours autant ma jolie Ayumi cherie!"

Puis, dans un elan de perversité, elle lança un regards coquin aux jeunes passants devenant rouges puis lança avec sensualité:

"Nous vous en montrerons plus si vous prenez nos tomates mes cheris."

Il ne fallut pas plus de mots pour que des commandes gigantesques affluent de toutes part ce qui donnait déjà un excellent depart dans les ventes mais c'était avant qu'Haruhi ne reçoive un tomate dans la figure. Ne comprenant pas ce qu'il se passait, elle retira le fruit degoutant de son divin visage d'ange pour voir Tomoyo faire une bataille avec des enfants! Mais qu'est ce qu'elle faisait? A ce rythme là, elle allait tout faire foirer! C'etait pas le moment de prevenir Popo qu'elles n'avaient pas été à la hauteur, c'etait son nom de future maître de la guilde qui etait en jeu! Se jettant sur elle afin de lui attraper les bras, Haruhi hurla:

"Arrete! C'est pas le but que de detruire les tomates! Je t'offrirais quelque chose si tu t'arretes! Ce que tu veux!"

Essayant de calmer la folie de cette derniere, Haruhi tomba sur les genoux de façon theatrale puis mit un doigt sur ses levres avant de faire apparaitre des larmes sur son visage, de nature à faire croire n'importe quoi, ce n'etait qu'une formalité que de toucher le coeur des autres avec des bobards:

"Comment allons nous faire? Nous devons vendre les tomates de notre père blessé afin de recolter les fonds necessaires aux soins de notre petite soeur malade. C'est dur depuis que notre mère est morte en mettant Tomoyo au monde!"

Toutes les femmes mais aussi les personnes agées se regrouperent autour d'elle en le reconfortant puis commanderent des tonnes de tomates à ne plus savoir qu'en faire, elle etait diaboliquement douée notre chère Haruhi. Sechant peu à peu ses larmes en gardant un visage kawaii (comme le chat Poté dans Shrek XD) elle arrivait même à charmer des lyceens et lyceennes à son gros bobards. Si elles continuaient toutes les trois dans cette voie alors c'etait trop facile! Même pas besoin de se mettre toute nue pour vendre les produits de ce vendeur nullissime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   Dim 19 Oct - 14:46

Ayumi faisait de son mieux, elle réalisait à peine que ses formes attiraient beaucoup la gente masculine. Etant d'une nature plutôt guerrière et insouciante, curieux mélange en effet, elle était tellement naïve dans le domaine de la vie qu'elle était bien incapable de voir quand quelqu'un s'intéressait vraiment à elle ou à son corps. De plus, elle avait grandi en fille de chef, chouchoutée et surtout très protégée. Isolée des autres serait plus exact. Le comportement des gens n'était pas son point fort. C'est pourquoi elle ne comprit pas du tout ce qu'il se passait lorsque la jolie Haruhi se précipita derrière elle pour lui attraper les seins. Ayumi poussa un petit cri de surprise tout en rougissant légèrement, non pas à cause de la gène car elle n'était pas dérangée, mais à cause de ce frisson qui la parcourut à ce contact. C'était tout nouveau pour elle, personne n'avait jamais osé la toucher comme ça ! C'était sans doute un nouveau jeu d'Haruhi, mais qu'il était étrange ! Et agréable en même temps. Sous le regard stupéfait du client, Haruhi commença à malaxer la poitrine d'Ayumi, qui ne bougeait plus, pour une fois.

- Aaaah grande-soeur Haruhi-chan chérie ! Tu as des mains très douces !

"Tu me plais toujours autant ma jolie Ayumi cherie!"

Paroles innocentes... Mais ce n'était certainement pas la chose à dire. Cela dit Ayumi était un peu gênée pour travailler maintenant, elle ne pourrait pas se déplacer avec Haruhi accrochée à sa poitrine.

"Nous vous en montrerons plus si vous prenez nos tomates mes cheris."

De quoi parlait-elle ? Si la scène s'était déroulée dans un animé, il aurait été possible de voir les points d'interrogation se succéder au-dessus de la tête d'Ayumi. Pour l'instant, on ne pouvait distinguer que son regard intrigué alors qu'elle remontait un doigt vers ses lèvres. Que voulait-elle montrer de plus ? Mais en tout cas les clients affluèrent subitement. C'était étrange... Haruhi avait inventé un jeu pour les faire travailler en même temps ! Elle était vraiment géniale ! Mais alors que les ventes allaient de mieux en mieux, elle reçut une tomate sur la tête. Elle tourna son regard vers Tomoyo, sans prendre la peine de retirer la tomate pourrie qui, écrasée sur ses cheveux, dégoulinait sur son visage tel un filet de sang clair. De quoi en effrayer certains en fait.

Tomoyo était en pleine bataille. En hiver, c'était les batailles de boules de neige. Mais là, c'était une bataille de tomates pourries. Amusant ! Elle éclata de rire avant de recevoir une autre tomate dans la bouche, qui eut pour effet de lui clouer le bec. Elle croqua et commença à la manger, mais la saveur était tellement immonde qu'elle pâlit brutalement avant de laisser le fruit s'écraser par terre.

- Pouah ! Sont pas bonnes ces tomates !

Comme pub, on pouvait faire mieux... Haruhi se jeta sur Tomoyo pour tenter de l'arrêter, lui proposant même un cadeau si jamais elle s'arrêtait. Pourquoi Tomoyo aurait droit à un cadeau et pas elle ? C'était Tomoyo qui faisait des bêtises après tout. Pas juste. Ayumi écarquilla les yeux lorsqu'elle vit Haruhi tomber par terre et elle se précipita sur elle pour l'enlacer de ses bras, en un câlin fraternel et rassurant. D'autant plus qu'Haruhi semblait au bord des larmes

"Comment allons nous faire? Nous devons vendre les tomates de notre père blessé afin de recolter les fonds necessaires aux soins de notre petite soeur malade. C'est dur depuis que notre mère est morte en mettant Tomoyo au monde!"

Ayumi ne comprenait plus rien. Qu'est-ce qu'elle racontait ? Aaaaah mais alors le vieux monsieur était le père d'Haruhi ! Et Tomoyo était sa soeur ! Elle comprenait tout maintenant ! Elle posa sa joue contre celle d'Haruhi. Il faudrait qu'elle l'aide de son mieux ! Oui, elle ferait vraiment tout ce qu'elle pouvait pour l'aider dans sa tâche ! En tout cas tout le monde semblait du même avis et les ventes décuplaient. Tant mieux, leur petite soeur serait sans doute sauvée. Les larmes aux yeux, Ayumi prit les mains d'Haruhi.

- Moi aussi je vais acheter ces tomates pourries Haruhi ! On va sauver ta soeur, promis !

Elle se redressa et reprit le travail de plus belle, vendant les caisses entières, récupérant l'argent qu'elle déposait dans la caisse. Alors qu'elle travaillait, elle vit un des gamins de la bataille de tomates trouver son bâton, caché sous la table. Ayumi pâlit et laissa tomber la caisse qu'elle tenait sur le pied d'un client. Sans prêter attention aux hurlements, elle se précipita sur l'enfant.

- Naaaaan pas mon bâton ! Rends-moi mon bâton !

Le petit chenapan, tout d'abord surpris, lui adressa un grand sourire avant de prendre la fuite avec. Ayumi se lança à ses trousses en le bombardant de tomates et en hurlant "rends-moi mon bâton !". Elle trébucha et se cogna le genoux, mais la gentille Ayumi venait de laisser place à la fille sérieuse qu'elle pouvait être. Un regard furieux se posa sur l'enfant qui la narguait. Ce bâton était son pouvoir mais aussi un souvenir de sa vraie mère. Elle fit semblant de renoncer, puis elle se jeta sur l'enfant, l'écrasant sans remord et se retrouvant un peu la culotte à l'air. Aucune importance ! Elle récupéra le bâton et asséna un puissant coup de cet objet sur la tête du garnement.

- Va voir ta maman toi !

Elle fit appel à la terre, laissant le rubis de son bâton d'illuminer sous le contact de la magie, puis elle fit lever un énorme tas de terre qui propulsa l'importun à plusieurs mètres de là. Elle retourna vers le stand, reposa son bâton et se frotta les mains.

- Non mais !

Les regards la suivaient et certains clients... beaucoup de clients... prirent peur et s'éloignèrent. Ayumi reprit son magnifique sourire mais étrangement, plus personne ne voulait l'approcher, ce qui n'aidait pas pour la vente. Pourtant, elle était été très calme là... Elle n'avait fait que l'éloigner un peu, elle aurait pu le laisser englouti sous terre et alors il serait mort étouffé... Mais elle ne voulait plus tuer, il avait du de la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   Mer 22 Oct - 16:32

Bombardant de tomate le gamin qui venait de lui soulever sa jupe, Tomoyo était folle de rage et apparemment elle n’avait pas l’intention d’arrêter tant que le gosse n’aurait pas reçut toute les tomates du stand. Mais soudain, la jeune fille élastique sentie quelqu’un lui attraper les bras, alors elle tourna sa tête vit Haruhi, qui était en train de lui crier d’arrêter, et que si elle écoutait, elle lui offrirait quelque chose, tout ce que voulait Tomoyo. Par la suite, elle se calma, étant très intéressée par cette récompense
alors qu’Haruhi tomba à genoux soudainement. A ce moment là, Ayumi se précipita sur Haruhi, qui était au bord des larmes, pour l’enlacer amicalement. D’un air intriguée, Tomoyo observa la jeune fille au sol.

-Euh…

Soudainement, Tomoyo se sentit coupable de l’état d’Haruhi. C’est alors que cette dernière commença à prendre la parole, disant des choses étranges. Depuis quand ce vieux vendeur pervers était leur père ? Et comment ça elles étaient sœurs ? Et puis la mère de Tomoyo n’était pas morte en accouchant ? Pourquoi disait-elle qu’elle était malade ? Pourtant elle se sentait très bien. Toutes ces questions défilèrent dans l’esprit de la jeune fille élastique qui ne comprenait strictement rien. Elle tentait de comprendre pourtant, mais en vain.

C’est alors que plusieurs personnes, touchées par ce qu’avait raconté Haruhi, achetèrent plein de tomate. Tomoyo n’en croyait pas ses yeux. Cette fille était vraiment très forte pour vendre des tomates. Ayant oublier les gamins de tout à l’heure, Tomoyo recommença à vendre des tomates. Peu de temps après, elle vit Ayumi courir après un gamin, qui avait son bâton apparemment. C’est alors qu’un homme au physique très imposant arriva devant la jeune fille élastique, avec un regard très sévère, puis attrapa Tomoyo par le col et la souleva du sol. Le gamin qu’elle avait bombarder de tomate était à ses côtés. Cet homme devait sûrement être son père alors. Ce dernier prit alors la parole d’un ton sévère :

-Sale petite peste, mon fils vient de me dire que tu l’as bombarder de tomate.

De nature rebelle, la jeune fille répondit agressivement :

-Et alors, il avait qu’à pas soulever ma jupe. Et puis si vous voulez vous battre, sachez que je ne vous ferez pas de cadeau.

Après ses mots, l’homme donna une puissante gifle à Tomoyo.

-Ferme la, petite insolente !!!!!!!!

Voulant qu’il l’a lâche, la jeune fille élastique allongeât son bras droit en arrière jusqu’à 5 mètres….

-Gomu gomu no….

Puis elle fit revenir son bras très rapidement :

-…. Rocket !!!!!!!!

L’homme reçut un puissant coup de poing, dans le ventre, qui le fit voltiger à 10 mètres plus loin, contre un mur. Juste après ça, Tomoyo remarqua Ayumi qui revenait avec son bâton, mais que beaucoup de client s’éloignèrent, regardant Ayumi et Tomoyo de travers, ou avec de la peur dans les yeux. C’est alors que le gamin qu’elle avait bombarder de tomate, précédemment, hurla sur Tomoyo, les larmes aux yeux :

-Méchante !!!!!!!! Pourquoi t’as fait du mal à papa ?!!!!!!!!! Je vais te le faire payer !!!!!!!!

Ramassant un bâton par terre, le gosse commença à avancer vers la jeune fille, avec l’intention de la taper. Ne voulant pas se laisser faire, Tomoyo allongeât une deuxième fois son bras droit en arrière, avec la ferme intention de le relâcher sur le gamin.

-Gomu gomu no….

Si sa continuait comme ça, la vente de tomate allait se terminer très mal. De plus, on aurait dit que Tomoyo avait complètement oublier qu’Haruhi lui avait promit de lui offrir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête du vendeur de tomates.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête du vendeur de tomates.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarte tomates gouda
» Evaluation de lesolaki (vendeur polonais ebay)
» Le pharmacien vendeur de cartes postales
» Litige avec un vendeur Ebay - Paypal
» Crumble de tomates au chèvre frais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Generation :: Les villes :: Les villes :: Clover-
Sauter vers: