Jeunes mages de tous horizons, de toutes guildes, rassemblez-vous. Car ici commence votre aventure...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Mer 24 Sep - 0:15

I- ETAT CIVIL


Nom : Hime
Prénom : Tomoyo
Surnom : Elastic Girl
Age : 18 ans
Sexe : Féminin
Appartenance : Mage de Fairy Tail

Travail : Je sais pas moi… destructrice professionnelle XD


II- INFORMATIONS GENERALES


Magie utilisée :

GOMU GOMU NO !!!!!!!!! XD Non sérieusement Razz, mon personnage a un corps élastique, donc elle peut étendre n’importe quel partie de son corps comme un élastique. Son corps étant fait de caoutchouc, elle ne craint pas l’électricité et renvoie toutes les balles des armes à feu mais aussi les boulets de canon.

Arme(s) utilisée(s) :

Ses poings et ses pieds XD Elle a créé plusieurs techniques que je vous ferez découvrir dans le rp Razz

Description psychologique :

En apparence, on pourrait croire que Tomoyo est une jeune femme normal et sans histoire, mais la réalité est très différente, bien au contraire. Ses pulsions lui font parfois faire des choses dont elle ne fait pas exprès comme par exemple, quand elle veut simplement taper dans un mur pour calmer ses nerfs, il arrive très souvent qu’elle détruise ce qu’elle frappe. En effet son pouvoir d’élasticité lui donne une puissance hors du commun pour une fille. Plus elle mange et plus elle donne de puissant coup. Mais la nourriture la plus efficace, pour qu’elle reprenne toutes ses forces, est la viande et elle adore ça. Si elle n’a pas de viande, elle en réclamera jusqu’à ce qu’elle en est, comme si s’était une drogue. Toute fois, sa a vraiment l’air d’une drogue pour elle car elle serait même prête à se battre, contre n’importe qui, même ses amis, pour en avoir.

Etant une tête de mule, il est difficile de lui faire changer d’avis quand elle a quelque chose en tête. Quoi qu’il arrive, même si c’est dangereux, même si sa vie est vraiment en danger, même si la situation est totalement désespérée, elle continuera de faire ce qu’elle avait prévu de faire, sans vraiment ce soucier des conséquences. Par exemple, si elle décide d’aller sauver une personne, elle jura qu’elle le fera, même si pour cela elle doit affronter milles mages. Cette mentalité peut être une qualité comme elle pourrait être qualifié comme une mentalité de folle, de suicidaire. Oui ses actes peuvent parfois faire croire aux gens qu’elle est suicidaire, alors qu’en réalité elle ne l’est pas du tout. La jeune femme est très fière de l’obstination qui l’habite et n’a pas l’intention de changer de comportement, même si plusieurs personnes la critique sur son caractère buté, obstiné et sur d’elle-même. Quand elle dit qu’elle va faire quelque chose, il est très rare qu’elle n’aille pas jusqu’au bout de ses paroles. Et puis elle déteste se retrouver avec une défaite, et encore plus si elle en a subit plusieurs, mais cela ne lui encore jamais arrivé car elle n’a jamais accumulé plus d’une défaite à la fois sans prendre sa revanche et gagner. Si elle doit se venger, elle voudra le faire encore et encore jusqu’à ce qu’elle est le dernier mot. Cependant, elle n’a pas connu beaucoup de défaite durant son existence et ne pense pas en connaitre beaucoup. Elle est vraiment très sur d’elle, à tel point que sa peut en devenir inquiétant.

« Gomu gomu no », c’est son crie de guerre en quelque sorte, ce qu’elle dit avant de porter une attaque. Selon la technique qu’elle va utiliser, elle ajoute un mot derrière sa fameuse phrase qui ferait trembler beaucoup de ses anciens adversaires. Après la viande, se battre est sa seconde drogue, en quelque sorte. Pas un jour ne passe sans qu’elle est envie de frapper quelque chose ou quelqu’un. Ce quelqu’un peut même être une personne de la guilde à laquelle elle appartient. Toute fois, même si elle est capable de frapper les membres de la guilde où elle est, elle ne leur fera jamais de mal, pour qu’il souffre vraiment. Si elle se bat avec eux, c’est simplement par amusement, pour ce défouler. Les membres de la guilde sont très important pour elle et quoi qu’il arrive, elle n’abandonnera jamais un de ses compagnons. Elle fera se qu’il faut et ira jusqu’à risquer sa vie pour eux. En ce qui concerne la protection d’autrui, on peut réellement lui faire confiance.

Tomoyo a un grand défaut, qui est d’être bavarde, mais qui pour certain serait une qualité. Parler, elle ne fait que sa, à longueur de journée, sauf quand elle se bat. Là elle préfère économiser sa salive et concentrer toute son énergie dans ses poings et ses pieds. En plus d’être bavarde, obstinée et naive, elle est aussi très courageuse et aime relever n’importe quel défie, même les plus fou. D’ailleurs c’est ce qui fait sa force. En ce qui concerne sa peur, elle n’en a jamais eu, elle n’a peur de rien, du moins pour le moment. Elle est encore jeune et il se pourrait qu’un jour elle découvre sa plus grande peur. Sa naiveté peu paraitre exagéré parfois mais elle est vraiment comme ça. Sinon, elle adore faire la fête, l’alcool et manger. La jeune femme aime aussi partir à l’aventure, découvrir de nouveaux horizons et faire de nouvelle rencontre.

Description physique :

Bien qu’elle a un caractère de garçon, la jeune femme est très féminine en apparence, mais comme on dit, l’habit ne fait pas le moine, ce qui est le cas pour cette mage élastique. Ayant un visage doux et repoussant, on pourrait facilement croire que cette fille est un ange, mais la vérité est bien différente de l’apparence des gens. Sinon sa serait trop facile de deviner comment les gens sont, et la vie n’est pas facile malheureusement. Ses longs cheveux noir, qui lui arrivent juste au dessus du fessier, ses magnifique yeux bleu océan et ses joues légèrement rosées, font d’elle une jeune femme magnifique. De plus, son sublime sourire peut faire craquer n’importe quel être sensible et peut-être même ceux qui ne le sont pas, cela reste à voir. Ayant toujours un sourire magnifique aux lèvres, il est très difficile de deviner quand elle est en colère ou pas. Si elle veut tabasser quelqu’un, elle s’approchera de cette personne, tout en faisant son plus beau sourire. Tout d’abord sa futur victime ne peut pas deviner ce que la jeune femme à en tête, et elle peut facilement jouer avec l’effet de surprise. A ce moment là, si son adversaire n’a pas de très bon réflexe, sa en sera fini pour lui, c’est évident, Tomoyo ne lui fera pas de cadeau si elle pense que la personne ,qu’elle veut frapper, doit réellement être punie.

Passons maintenant à sa force. Ressemblant à une jeune femme frêle et sans défense, ses adversaires sont souvent surpris de voir la puissance qu’elle recèle Bien qu’elle est l’habitude de se battre, ce n’est pas seulement cela qui l’a rend aussi puissante. Son élasticité joue un rôle majeur dans ses coups, que ce soit avec les poings, les pieds, ou même la tête. En apparence, on pourrait croire qu’elle n’a pas de muscle, mais elle en a bel et bien, malheureusement pour ses adversaires qui la sous-estime grandement, d’abord parce que c’est une fille, mais en plus parce qu’elle est très efféminé. Bien qu’elle attaque souvent sur un coup de tête, ses coups sont pour la plupart réfléchit et bien calculés. C’est d’ailleurs une des seules fois où elle se met vraiment à réfléchir.

En ce qui concerne sa tenu vestimentaire, elle aime bien mettre de tout, tout en restant aussi féminine que possible dans son apparence. Ce qu’elle préfère mettre est sa robe bleu clair qui la rend encore plus magnifique qu’elle ne l’est déjà. Si jamais quelqu’un tente de passer sa main sous sa robe, cette personne aura droit à un voyage gratuit pour aller voltiger contre un mur, voir même le détruire par la même occasion. Cela dépend de la puissance du coup de la jeune femme et de la corpulence de l’individu qu’elle éjecte. Quand il fait froid, elle ne met bien évidemment pas de robe mais des vêtements qui lui tienne chaud mais qui sont aussi très mignon. Personne ne voudrait prendre froid exprès, du moins dans la logique humaine. Sinon, a par des robes, elle aime mettre des tee-shirt, des pantalons, ainsi que des décolletés qui mettent en valeur sa poitrine.


Dernière édition par Tomoyo Hime le Lun 29 Sep - 23:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Dim 28 Sep - 23:12

Histoire :

Durant une journée ensoleillée, un jeune couple se promenait dans un parc, tout en parlant de leur avenir. Ils comptaient se marier et avoir deux enfants. En résumé, ils voulaient avoir une petite vie tranquille, normal. Mais le destin en avait décidé autrement. L’homme se nommait Roy Hime et la femme se nommait Shana Sasaki. Dans le parc, ils entendirent des pleures derrière un buisson, alors ils décidèrent d’aller y jeter un œil. Dernière ce buisson se trouvait un nourrisson couché dans l’herbe, en train de pleurer. Quand le bébé remarqua le jeune couple, il arrêta de pleurer et les regarda. La jeune femme prit alors l’enfant dans ses bras, en souriant puis proposa à son fiancé d’adopter la nourrisson, qui était une fille, puisqu’elle avait l’air d’avoir était abandonné. Cette dernière fut appelé Tomoyo. Le jeune homme voulut prendre à son tour sa fille adoptive, dans ses bras, mais quand il la prit pour la ramener vers lui, les bras petit bras, qui étaient accrochés au coup de Shana, s’allongèrent. La futur marier poussa un crie et Roy eu simplement un air surpris et un peu paniquer. Ensuite, ils se calmèrent tout les deux et tentèrent de comprendre la situation. Si cette enfant avait été abandonné, s’était sans doute pour cette raison. Quoi qu’il en soit, le jeune couple était trop généreux pour abandonner Tomoyo eux aussi. Ils voulaient à tout prix l’avoir comme fille, même si elle était quelque peu étrange. Ne voulant pas que leur fille est des problème à cause de sa différence, le jeune femme n’avait pas l’intention de mettre sa fille dans une garderie. Par contre elle attendrait que Tomoyo soit en âge de comprendre et de contrôler ses pouvoirs pour l’envoyer à l’école. Elle le ferait sans doute quand la fillette allait atteindre ses huit ans. Du moins, elle verrait comment la maturité de la petite fille serait dans quelques années. De plus, pour leur venir en aide, face au pouvoir de leur fille, le jeune couple avait appelé un mage. Ce dernier avait donné plein d’astuces aux jeunes parents pour pouvoir maitriser la capacité  de leur fille.

Un an plus tard, le jeune couple ne s’était toujours marier, car ils étaient bien trop occupé avec Tomoyo, mais sa ne les avaient tout de même pas empêché d’avoir un autre enfant, un garçon qu’ils appelèrent Kaoru. Les deux enfants étaient très vite devenu complice, ils s’adoraient. De plus, la fillette contrôlait de mieux en mieux son pouvoir, grâce à ses parents qui l’encourageaient à le faire. Les années passèrent sans encombre et la petite fille contrôlait de mieux en mieux son don, alors que son frère n’arrêtait pas de la harceler pour qu’elle lui montre des trucs comme comment elle allongeait son cou, ou encore monter sur le toit de la maison en envoyant ses bras sur le bord du toit pour ensuite sauter sur le toit en faisant comme un élastique qu’on tire puis qu’on lâche. Bien sur, cela l’amusait donc elle le faisait, ce qui amusait aussi Kaoru. Malheureusement, la capacité de Tomoyo n’amusait pas les autres enfants, bien au contraire.

Un jour, alors que la fillette avait six ans et que son frère en avait cinq, leur parents les avaient laissé jouer sur un terrain de jeux qui était juste à côté de chez eux, mais tout seuls. Ils faisaient confiance à leur fille pour qu’elle s’occupe et surveille son frère. Bien entendu elle en était capable, c’est pour cela que Roy et Shana les avaient laissé seuls. Pendant qu’ils jouaient dans un bac à sable, trois garçons de l’âge de Tomoyo arrivèrent et commencèrent à les embêter. Voulant protéger son petit frère, la fillette allongeât ses deux bras en arrière puis les envoya en plein dans la face des trois gamins, leur cassant le nez. Ces derniers partirent ensuite en pleurant, tout en mettant leur main devant leur nez, qui saignait à cause du coup. Un peu plus tard, les parents de Tomoyo et ceux des trois garçons étaient en train parler de ce qui s’était passé, afin de régler le problème. Roy et Shana s’excusèrent de ce qui s’était passé et voulait que leur fille fasse de même et bien sur elle le fit, mais à contre cœur.

Deux ans plus tard, Tomoyo venait d’avoir huit ans et ses parents avait enfin fixé une date pour leur mariage. Le petite fille allait à l’école avec son frère, et savait faire attention avec ses pouvoirs. Ce jour là, tout les amis et la famille de Roy et Shana était présent à l’église où se tenait la cérémonie de mariage, qui était sur le point d’être perturber. En effet, Kaoru lança un défie à sa sœur. Il l’avait provoqué en disant qu’elle ne serait pas capable de détruire le mur de l’église. Voulant impressionner son petit frère, la fillette allongeât son bras en arrière et le fit revenir rapidement pour frapper le mur. N’ayant que huit ans elle n’était pas encore capable de détruire un mur avec un seul coup de poing. Le coup qu’elle avait donné avait seulement fissuré le mur. Ne voulant pas s’arrêter là, elle fit un enchainement de coup de poing rapide sur le mur, qui avait fini par céder et être réduit en miette. Même si elle avait un corps élastique, frapper le mur comme ça lui avait fait un peu mal et elle saignait à peine. Kaoru était très fière de sa sœur, elle était son idole. Par contre ses parents et tout les gens qui se trouvait à l’église n’était pas du même avis que le petit garçon. Une chose est sûr, Tomoyo allait passer un sale quart d’heure.
En détruisant le mur de l’église, la cérémonie ne pouvait plus avoir lieu et la jeune fille venait de s’en rendre compte. C’est alors que plusieurs personnes arrivèrent, dont ses parents. Ces derniers sermonnèrent sévèrement leur fille en lui disant qu’elle serait puni pour ce qu’elle avait fait. Bien entendu, la cérémonie de mariage allait devoir être reporter, au grand regret de bon nombre de gens et en particulier de Roy et Shana.

Peu de temps après, Tomoyo et sa famille était de retour chez eux, là où la fillette découvrit sa punition : être priver de dessert pendant trois mois. Cette nouvelle bouleversa la jeune fille qui supplia ses parents de ne pas faire ça, tout en pleurant toutes les larmes de son corps. Malheureusement, faire pitié ne marchait pas avec Roy et Shana car ils décidèrent maintenir la punition. La fille élastique adorait manger, et la priver de dessert, c’était comme la fin du monde pour elle. A partir de ce moment là, elle décida de ne plus accepter les paries stupide de son frère. Elle se tenu tranquille pendant les trois mois de sa punition, et même après. Elle était devenu une fille modèle dont ses parents étaient fier à présent. Par contre Kaoru trouvait que sa sœur était devenu ennuyeuse à en mourir. Par la suite, les parents de la fille aux yeux bleu océan se marièrent. Les années découlèrent tranquillement, jusqu’à l’entrée au collège de Tomoyo, là où cette dernière entra dans cette phase sinistre qu’est l’adolescence.

Maintenant âgée de douze ans, elle avait fait son entrée au collège, un endroit où son caractère de petite fille sage allait se détourner du droit chemin. De plus, l’adolescence n’arrangeait pas les choses. Dès le premier jour, la jeune fille fut embêtée par trois garçon de dernière année, alors qu’elle était seule dans un coin. Elle leur demanda d’arrêter mais ils n’arrêtaient pas. Ils continuaient de la bousculer, de lui donner des petite tapes sur la tête, ect… Cependant, plus ils insistaient et plus la colère de Tomoyo augmentait, pour finalement la lâcher complètement. En ayant marre de cette situation, elle allongeât son bras droit en arrière puis frappa de toutes ses forces sur un des gars, qui fut projeté en l’air. Surpris, les deux autres ne savaient pas comment réagir. D’ailleurs ils ne pouvaient même pas en avoir le temps car la fille aux yeux bleu océan enchaina plusieurs coup très rapide sur eux, qu’elle seule pouvait faire, ayant un corps élastique. Ses trois victimes étaient maintenant en sang, avaient de multiples fractures et étaient bon pour aller à l’hôpital. Quand elle se rendit compte de ce qu’elle avait fait, il était déjà trop tard. Par la suite, elle fut convoquée chez le directeur avec ses parents, afin qu’ils discutent du cas de la jeune adolescente. Bien entendu, elle fut puni pour ses actes. Tout d’abord, elle fut renvoyer de l’établissement pendant une semaine puis ses parents la privèrent de dessert, mais durant six mois cette fois-ci. Toute fois, Tomoyo n’était plus la jeune fille sage et innocente d’autrefois, plus maintenant qu’elle était entrée au collège.

Une semaine plus tard, elle était de retour au bahut et pouvait enfin commencer les cours comme si rien ne s’était passé. En ce qui concerne la punition imposée par ses parents, elle la contournait facilement car elle mangeait son dessert en cachette. Etant connu dans tout le collège maintenant, plus personne n’osaient s’approcher d’elle, même les terreurs de l’établissement. Elle n’avait donc pas d’amis et se retrouva toute seule pendant sa première année car personne n’osaient lui adresser la parole, tellement ils avaient peur.

Quand sa deuxième année commença, Kaoru rentra en première année de collège. En dehors des cours, les deux adolescents étaient toujours ensemble, mais le problème, c’est que Kaoru n’arriverait à se faire des amis que parmi les première année. Tout ça parce qu’il trainait avec sa sœur. Le jeune garçon présenta donc certain camarade de sa classe, avec qui il était vite devenu complice, à sa sœur et ainsi ils formèrent un petit groupe. Il lui en présenta trois : une fille blonde aux yeux bleu, du nom de Tomoe, qui était toujours excité comme une puce. Un garçon aux cheveux noir et aux yeux noir, qui avait un style gothique, qui se nommait Nagi, mais qu’on surnommé Kuro et qui était quelqu’un de très sombre, qui ne parlait jamais de sa famille ou de lui-même, comme si s’était top secret. Puis un garçon aux cheveux blanc et aux yeux rouge, qui s’appelait Peter, un grand timide. Depuis le jour où ils avaient formé leur bande, plus personne n’osait parler et approcher Tomoe, Nagi et Peter, sauf la plupart des premières années qui n’étaient pas au courant des exploits de l’ainée de leur groupe. Voulant savoir la raison, ils en discutèrent avec Tomoyo et Kaoru qui leur révélèrent la vérité. La jeune fille élastique s’attendait à être repoussé, mais pas du tout, bien au contraire. Tomoe qui était fan de la jeune fille aux yeux océan, l’était encore plus. Nagi eu un sourire sadique et demanda si elle avait prit du plaisir à les tabasser. Quand à Peter, il annonça timidement qu’elle avait bien fait car sinon elle continuerait à être embêté encore aujourd’hui.

L’année passa tranquillement et les cinq adolescents trouvaient toujours de nouvelles activité à faire. Cependant, Tomoyo ne se battait plus et d’ailleurs elle n’avait plus aucune raison de le faire. En quelque sorte, elle était devenu une jeune fille modèle, même si elle s’énervait quelque fois contre des gens qui ne la connaissait pas et qui la contrariée. En résumé, elle avait la belle vie, ainsi que son frère et ses amis, jusqu’à ce qu’il arrive…

La jeune adolescente aux yeux océan avait maintenant quatorze ans et était en avant dernière année de collège. Le jour de la rentrée, un nouvel élève fut intégré dans sa classe. Ce dernier était simplement magnifique, à tel point que certaines filles de la classe commençaient à fantasmer sur lui. Il avait les cheveux blond et les yeux bleu océan, tout comme Tomoyo. D’ailleurs, cette dernière le remarqua aussitôt. Le nouvel arrivant ne tarda pas à se présenter d‘une voix charmeuse et envoutante, ainsi qu’avec un sourire adorable :

-Bonjour à tous et à toutes. Je me nomme Raito Yagami et je suis un mage étant capable d’avoir une grande vitesse dans tout mes mouvements. Je viens de très loin donc je ne connais pas du tout ce pays et encore moins cette ville, alors j’espère que l’un d’entre vous voudra bien m’aider à survivre dans cette jungle.


Dernière édition par Tomoyo Hime le Lun 29 Sep - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Dim 28 Sep - 23:22

A ce moment là, toutes les filles de la classe commencèrent à s’agiter en disant qu’elles voulaient être la personne qui l’aiderait. Seule Tomoyo restait indifférente. D’ailleurs, Raito le remarqua et s’approcha d’elle pour dire, avec un grand sourire :

-Sa te dirait d’être cette personne ?

Quand il posa cette question, toutes les autres filles furent terriblement choquées qu’il demande cela à Tomoyo, à ce « monstre », comme beaucoup de gens disaient. La jeune fille élastique plongeât ses grand yeux océan dans ceux de Raito, qui fit de même. A ce moment là, elle fut comme envoutée, et le regarda pendant quelques secondes pour ensuite détourner le regard, en rougissant un peu :

-Euh… je…. peut-être….

Plus tard dans la journée, Tomoyo alla rejoindre sa bande, avec Raito à ses côtés, qui n’arrêtait pas de la suivre. En réalité, cela énervait la jeune fille mais elle ne disait rien. Elle présenta donc son nouveau camarade de classe à son petit groupe qui commença peu à peu, à s’imaginer des choses sur la relation entre Tomoyo et Raito, alors qu’en réalité, il n’y avait strictement rien entre eux. Mais avec le temps, les deux camarades de classe avaient apprit à se connaitre et à devenir amis et plus tard les meilleurs amis. Durant la dernière année de collège, l’adolescent aux yeux bleu océan proposa à Tomoyo d’entrer dans un club de boxe. Après une certaine hésitation, la jeune fille accepta. Les deux jeunes gens étaient les favoris de ce club. Tomoyo pouvait compter sur sa force élastique et son ami esquivait tout les coups grâce à son pouvoir qui était capable d’accroitre ses mouvements et reflexes. Il était vrais que se sport faisait beaucoup de bien à la jeune fille, qui adorait se défouler comme ça. Elle en était très reconnaissante envers son ami.

Leur dernière année de collège se termina normalement et les deux jeunes gens, qui avaient maintenant seize ans, entrèrent au lycée, laissant dernière eux le reste de leur groupe, qui entrait en dernière année de collège. Etrangement, quand ils arrièrent au lycée, le comportement de Raito changeât. Il voulait que Tomoyo soit plus que sa meilleur amie et cela se voyait à sa façon de faire. Tout le monde l’avait remarqué, sauf elle, qui était tout de même un peu naïve. C’est alors qu’un jour, il lui déclara sa flamme pour ensuite l’embrasser. Au début, l’adolescente ne ressentait pas autre chose que de l’amitié pour le jeune homme, mais ce baiser changeât tout, comme si elle avait été envouté à ce moment là. Par la suite, les deux jeunes gens vécurent une très belle histoire d’amour, durant toute leur première année au lycée, mais comme on dit, toutes les bonnes choses on une fin.

A présent, s’était les vacances d’été. Tomoyo, Raito, Kaoru et le reste de la bande en profitaient pleinement, en allant à la mer ou en faisant d’autres activités. Mais un jour, tout se termina. Les deux jeunes mages revenaient d’une promenade et se dirigeaient vers la maison de l’adolescente élastique. Quand ils entrèrent, Tomoyo se figeât en voyant la scène qui se déroulait devant elle. Ses parents baignaient dans une flaque de sang, étendu par terre. Apparemment ils étaient mort. Juste derrière eux, se trouvait un homme, au sourire sadique et aux yeux noir.

Laissant sa haine s’emparer d’elle, la jeune femme allongeât son bras pour tenter de frapper l’inconnu, avec son poing droit, qui esquiva très facilement l’attaque. Apparemment, il avait le même pouvoir que Raito, sa vitesse et ses réflexes étaient accru.

-Silver !!!! Qu’es-ce que tu fais ici ?!!!! , déclara Raito, d’une voix coléreuse.

Raito, tu es resté trop longtemps avec cette fille sans lui dire la vérité et tu as oublier tes véritables objectifs , répondit l’homme aux yeux noir.

La fille élastique jeta un œil à son compagnon tout en lui demandant, d’une voix agressive :

-Comment ce fait-il que tu le connaisse ?!!!! Quel vérité ?!!!! De quel objectifs parle t-il ?!!!! Répond moi !!!!!

D’un air coupable, le jeune homme répondit :

-Je suis désolé de te l’avoir cacher, mais… je fais partie d’une guilde de l’ombre, qui est bien évidemment une guilde inégale. Au départ, quand je suis arrivé dans cette ville, j’avais pour mission de te convertir à notre cause, la cause de la guilde. Mais au fur et à mesure que le temps à passer, je suis tomber amoureux de toi…. donc je ne pouvais plus me permettre de te convertir, sinon tu serais devenu une criminelle toi aussi.

Silver ricana puis prit la parole à son tour.

-Quel jolie discours, Raito. Mais vu que tu as échouer dans ta mission, tu seras puni lors de ton retour dans la guilde, et je vais devoir emmener ta copine de gré ou de force, qu’on en finisse rapidement avec cette mission.

-Jamais je ne viendrai avec vous. Non pas après ce que vous avez fait à mes parents. Vous allez payer pour ça…. , lâcha-t-elle méchamment pour ensuite enchainer une série de coup élastiques vers Silver, qui arrivait à tout esquiver.

La jeune homme aux yeux océan posa une main sur l’épaule de Tomoyo puis déclara d’un ton sérieux :

-Laisse le moi. Tu n’as aucune chance contre sa vitesse.

-Non !!!!!! C’est mon combat, pas le tien !!!! Il a tuer mes parents je te rappel !!!!! , répondit-elle agressivement.

-Dans ce cas je n’ai pas le choix… désolé Tomoyo…

Juste après avoir dit ça, Raito donna rapidement un coup derrière la nuque de sa bien aimée, pour l’assommer. Ce n’était pas méchant, s’était seulement pour qu’elle ne soit pas blesser, et qu’elle le laisse affronter Silver.

-Et beh dis donc, c’est jolie de frapper sa copine, déclara Silver d’un ton moqueur.

-Je vais te faire payer pour la mort des parents de Tomoyo !!!!!!!

-Et bien viens, je t’attend, Raito !!!!!!!!!

Après ces mots, les deux mages s’affrontèrent dans un combat dont on ne pouvait pas voir les déplacements, tellement ils étaient rapide. Malheureusement, Silver qui était beaucoup plus expérimenté que son ancien collègue, prit le dessus et brisa la nuque de du jeune homme.

-Tu ne m’as pas laissé le choix, Raito….

A peine avait-il dit ça, qu’il se reçut un enchainement de coup de poing élastique, alors qu’il avait le dos tourné. S’écrasant contre le mur tout en étant obliger de subir l’assaut de coup de Tomoyo, qui n’était pas rester très longtemps inconsciente et qui avait profité que l’ennemi avait le dos tourner, pour qu’il ne puisse pas esquiver ses coups. Apparemment s’était efficace car Silver ne pouvait plus rien faire. L’impacte des coup sur l’adversaire avait été si violent que les murs qui touchaient Silver s’effondraient, alors que la jeune femme continuait de frapper avec ses coups meurtrier, pleins de haine. Et comme pour finir en beauté, la jeune femme étira ses bras en arrière, très loin en arrière, puis les fit revenir rapidement sur son ennemi, qui était sonné, pour lui donner le coup final, qui le tua bien évidemment.

Ensuite, Tomoyo alla vérifier si Raito était vraiment mort, et malheureusement pour elle, se fut le cas. Idem pour ses parents. Même si elle les avait vengé, la fille aux yeux océan n’était pas soulagé du tout. S’adossant contre un mur de sa maison, qui était presque toute en ruine, elle pleura toutes les larmes de son corps. Plus tard, son frère arriva, et s’étant calmé, elle lui expliqua la situation. Kaoru fut aussi triste qu’elle, bien qu’il n’avait pas versé une seule larme.

Le lendemain, Tomoyo et son frère se réveillèrent chez leur amie, Tomoe. Leur maison étant à moitié détruite, il fallait bien qu’ils logent quelque part. Après le petit déjeuné, la jeune femme élastique déclara qu’elle allait entrée dans une guilde, afin de trouver des personnes qui pourraient l’aider à combattre les guildes de l’ombre. C’est avec une très forte détermination, qu’elle se mit en quête d’une guilde. Une semaine plus tard, elle entendit parler d’une puissante guilde nommé : Fairy Tail, alors sans attendre, elle s’y rendit. Arrivée là bas, elle fut accepté immédiatement par le chef de la guilde en personne. Etrange. S’était aussi simple pour rentrer dans une guilde ? Ne voulant pas qu’on la prenne en pitié, la jeune femme décida de faire comme si rien ne s’était passé, en ce qui concerne ses parents et Raito. C’est pour cela qu’elle était tout le temps joyeuse, excitée et fofolle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Lun 29 Sep - 21:21

III- ANECDOTE


Les vacances d’été étaient enfin arrivé. Tomoyo et toute sa bande étaient parties à la mer. Raito était toujours aussi fou de la jeune fille élastique, Kaoru admirait toujours autant sa grande sœur, Tomoe était toujours aussi excitée, Peter était toujours aussi timide et Nagi toujours aussi mystérieux. En résumé, tout le petit groupe était resté le même, sauf Tomoyo qui était beaucoup plus sage qu’avant, sauf quand on la provoquait, mais savait s’amuser quand il le fallait, comme quand il fallait se retenir.

-Allez dépêchez-vous !!!!!!! , s’excita Tomoe, tout en souriant.

La petite bande était presque arrivée à destination, mais comme Tomoe était la seule qui marchait vite, elle commençait sérieusement à s’impatienter. Cinq minutes plus tard, ils étaient finalement arrivés à la mer. Ce jour là, il y avait beaucoup de monde et ils avaient mis un certain temps avant de pouvoir trouver une place sur cette plage qui n’était pas très grande. Les adolescents avaient posé leur affaires sur le sable pour ensuite discuter de ce qu’ils allaient faire aujourd’hui.

-Bon, voilà ce qu’on va faire. Tomoyo et moi on va aller nous chercher des glaces , annonça Kaoru.

-Dans ce cas je viens aussi , répondit Raito.

-Non toi tu restes là. J’aimerai bien avoir ma grande sœur pour moi tout seul quelque fois , répliqua Kaoru avec les yeux froncés.

Le frère et la sœur étaient ensuite partie chercher les glaces après avoir écouter ce que chacun voulaient. Avec un sourire moqueur, la jeune fille élastique demanda à son frère :

-Dis moi Kaoru, tu ne serais pas jaloux que je sorte avec Raito par hasard ?

-Quoi ? Hein ? Mais… mais pas du tout, je vois pas pourquoi tu dis ça , répliqua aussitôt le jeune homme.

-Dans ce cas, pourquoi tu as insisté pour que Raito ne vienne pas ?

-Dois-je vraiment te répondre ?

-Non, pas vraiment.

Après cette petite discussion, ils étaient arrivés au stand du marchant de glace, mais seulement, il y avait un problème apparemment. Une vingtaine de personne étaient postés devant le stand en criant qu’ils voulaient être rembourser. Rembourser ? Mais pourquoi ? La curiosité de Tomoyo avait prit le dessus à ce moment là, ainsi que son envie d’avoir une glace, alors elle demanda à une des personnes :

-Excusez moi, qu’es-ce qui se passe ici ?

-Ce marchant de glace est un arnaqueur. Ses glaces sont immangeable , répondit la personne interrogée.

La jeune fille fronça les sourcil pour ensuite s’introduire derrière le stand, par la porte réservé aux employés. Sans attendre, elle se dirigeât vers le marchant de glace et l’attrapa par le col, tout en le menaçant de son poing.

-Je vous conseille de remboursez tout ces gens si vous savez ce qui est bon pour vous.

Le marchant de glace, qui était un homme de vingt-cinq ans environ, ne fut guère impressionné car il avait souris tout en répondant :

-Si tu ne me lâche pas tout de suite, jeune fille, c’est toi qui va le regretter, je le crains.

Voyant que l’homme n’avait pas l’intention de changer d’attitude, Tomoyo s’apprêta à le frapper mais à ce moment là, l’homme attrapa le bras de la jeune fille élastique et ce dernier ce congela. Un mage de glace ? Cela ne faisait aucun doute. A peine avait-elle eu cette pensée, qu’elle fut éjecté dehors par le marchant qui sortie lui aussi.

-Bon et bien, si tu veux te battre, jeune fille, je t’attend !!!!! , lâcha colériquement le mage de glace.

Sans attendre, et sans prévenir l’homme, elle lâcha une série de coup de poing élastique, sur son adversaire après avoir crier :

-Gomu gomu no… météore !!!!!

Pour se protéger, le marchant créa un bouclier de glace devant lui, mais ce dernier ne résista pas très longtemps aux assaut de la jeune fille et se brisa. Ce qui donna l’occasion à Tomoyo de pouvoir frapper directement son adversaire. A peine avait-elle donné dix coup directement sur le marchant, que ce dernier s’écroula par terre, en sang. La jeune fille aux yeux océan s’approcha de lui pour dire d’un ton autoritaire :

-Maintenant tu vas rembourser tout ces gens si tu ne veux pas passer le reste de tes jours au cimetière.

Oui… oui… c’est d’accord , répondit faiblement l’homme pour ensuite ramper vers son stand et se relever tant bien que mal. Puis il remboursa tout ses clients.

Kaoru s’approcha de sa sœur en disant :

-Tu es vraiment trop agressive Tomoyo. Peut-être que la violence n’était pas obligatoire dans ce cas là.

La grande sœur regarda son petit en soupirant pour ensuite répondre :

-Tu as encore beaucoup de chose à apprendre Kaoru. Avec ce genre de personne, la seule façon de les convaincre, c’est d’être violent avec eux, surtout si c’est des mages. Mais bon, maintenant je me demande comment on va faire pour les glaces. Tu crois qu’il y a un autre marchant ?

-Marchons un peu et on verra bien.

Sur ces mots, les deux adolescents avaient continué leur chemin à la recherche d’un marchant de glace, quand soudain, Tomoyo se prit violemment un ballon de volet en pleine face. Enervée, elle étira son bras en arrière, très loin en arrière plus le fit revenir rapidement de tel sorte à ce qu’elle puisse envoyer le ballon le plus loin possible à la mer. A ce moment là, le propriétaire du ballon arriva et commença à engueuler la jeune fille. Cette dernière, qui était déjà sur les nerfs, l’était encore plus maintenant.
Soupirant tout en s’asseyant sur le sable, Kaoru attendit que sa sœur eu terminer son règlement de compte, tout en se demandant ce que faisaient les autres en ce moment. Si la jeune fille élastique continuait comme ça pendant tout le trajet, ils n’auraient sûrement pas leur glace de si tôt. Pour passer le temps, le jeune frère s’allongeât dans le sable, tout en regardant les nuages, qui pour la plupart, avaient des formes d’animaux.

IV- INFORMATIONS JOUEUR



Prénom : ??? Razz
Age : 17 ans
Mini-présentation de vous-même : j'aime les mangas, les jeux vidéo, mon pc Razz, voyager, le Québec *o*, les séries, les films, le cinéma, et plein d'autres choses...

Fréquence de connexion : en général je peux être là tout les jours

Comment avez-vous connu le forum ?
- Par notre déesse Haruhi *o*

Pourquoi vous êtes-vous inscrit ?
- Parce que j'adore Fairy Tail et qu'il y a Haruhi XD ( je préfère m'inscrire sur des forums où je connais des gens ^^ )

Que pensez-vous du forum ?
- Franchement je trouve que le design est très jolie ^^ a par ça, j'ai rien d'autre à dire, pour le moment XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Lun 29 Sep - 21:39

Bon beh voilà, j'ai enfin fini ^^
J'espère que ma fiche convaindra et j'attend avec impatience de connaître le verdicte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Happy
Admin
Admin
Happy

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 12/09/2008

-Votre Personnage-
Magie:
Niveau:
Guilde/Travail: Fairy Tail

MessageSujet: dmins   Ven 3 Oct - 22:21

Bon... Je vais pas y aller par quatre chemin parce que j'ai un Rp à faire, je suis débordée et en plus j'avais demandé à Aquarius de s'en occuper. Donc j'ai lu ta fiche tout de même attentivement. Tout est très bien et comme je suis d'humeur généreuse aujourd'hui, tu es :

VALIDEE

Amuse toi bien sur Fairy Tail Generation. Tu peux commencer à jouer quand tu veux.


Ton niveau sera le niveau 5.


Les Admins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-t-g.keuf.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   Sam 4 Oct - 2:20

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fille élastique : Tomoyo Hime [Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Musso, Guillaume] La Fille de Papier
» Jeune fille cheveux bleus
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes
» La Fille des Enfers (Jigoku Shôjo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Generation :: ~oO Acceuil Oo~ :: Archives :: Fiches validées-
Sauter vers: